Conseils pratique

 

Carton, journal, sapin : 6 choses à ne jamais brûler dans votre cheminée ou poêle à bois

 

Retrouvez l'artcile originel sur le lien suivant : https://positivr.fr/choses-a-ne-jamais-bruler-cheminee/

Publié le 19 janvier 2022 | Mis à jour le 20 janvier 2022

Vous n’utilisez pas que du bois pour allumer votre cheminée ? Attention, certaines matières toxiques sont à bannir !

Carton, journal, sapin : 6 choses à ne jamais brûler dans votre cheminée ou poêle à bois

Photo : Shutterstock

Si vous avez une cheminée ou un poêle, il y a de fortes chances que vous ayez déjà brûlé, par inattention ou manque d’information, des matières néfastes pour votre santé et la planète. Alors, pour éviter de vous mettre en danger, voici un petit récap des choses à ne surtout pas enflammer dans son foyer à bois.

 

Le plastique

 

Commençons par ce qu’il y a de plus évident, à savoir le plastique. Cette matière est extrêmement polluante (en raison de sa composition : pétrole et multiples éléments chimiques). En contact avec les flammes, le plastique se met à fondre puis à brûler et dégage dans l’air tout un tas de particules dangereuses pour notre santé et l’environnement.

Pour adopter une démarche écoresponsable, limitez drastiquement l’usage de ces déchets à usage unique, recyclez vos bouteilles d’eau ou plantez-les au jardin pour protéger vos plantes du froid.

Photo : Shutterstock

 

Le sapin de Noël

 

Les fêtes de fin d’année sont terminées et vous ne savez que faire de votre sapin de Noël ? L’erreur serait de le couper pour en faire un feu de cheminée. Et pour cause, bien que le bois soit non traité, il contient une grande quantité de résine qui peine à brûler. Résultat, votre foyer risque d’être encrassé, enfumé et, dans le pire des cas, vous pouvez même provoquer un incendie.

S’il s’agit d’un sapin en pot, vous pouvez le planter dans votre jardin ou bien le ramener à son producteur qui en prendra soin jusqu’au prochain Noël. S’il s’agit d’un sapin coupé, voici les solutions écologiques qui s’offrent à vous.

Photo : Shutterstock

 

Le bois traité

 

Vous avez du bois peint, collé, verni, huilé ou enduit d’un produit pour le protéger des nuisibles ? L’erreur serait de le faire brûler. Et pour cause, un bois traité contient de nombreuses particules toxiques qui, une fois enflammées, se dégagent dans l’air et peuvent donc être inhalées par les adultes, les enfants et les animaux de compagnie.

Il est donc conseillé de mettre uniquement du bois non traité dans votre cheminée ou poêle. Pour ce qui est du reste, vous pouvez le vendre, par exemple.

Photo : Shutterstock

 

Le bois humide

 

Si vous avez déjà essayé de mettre une bûche humide dans votre cheminée, vous avez sans doute dû enfumer votre insert, votre salon, voire une bonne partie de votre maison. Car un bois non sec dégage une fumée épaisse pleine de suies. Et pour couronner le tout, il ne produit pas de chaleur.

Pour vous aider à allumer votre feu cet hiver, voici un article pratique sur comment choisir le bon bois pour sa cheminée.

Photo : Shutterstock

 

Le papier imprimé

 

Que faire de ces vieux journaux en couleur ou revues imprimées ? Eh bien, ne surtout pas les mettre à brûler. En effet, les encres qu’ils contiennent libèrent des gaz toxiques pour l’environnement et notre santé. Alors, on oublie cette pratique peu saine et écologique.

D’ailleurs, si ça vous intéresse, voici cinq astuces anti-gaspillage pour réutiliser le papier journal au jardin et à la maison.

 

Le carton

 

Enfin, dernière matière qu’on a tendance à mettre dans sa cheminée ou son poêle à bois : le carton. Il faut dire que des vieux cartons entassés dans le coin d’une pièce, ça prend de la place et ce n’est pas très esthétique. Mais une fois brûlé, cet emballage peut libérer des produits chimiques toxiques, surtout s’il est imprimé (logo de la marque, par exemple).

Vous l’aurez compris, mieux vaut donc le recycler et en faire bon usage à la maison ou au jardin.

Photo : Shutterstock

Voilà, vous êtes désormais incollable sur ces erreurs à ne surtout pas commettre. Cet article vous a plu ? En cette saison hivernale, nous vous proposons 6 astuces incontournables pour faire durer son feu de cheminée le plus longtemps possible.

 

D'autres articles à consulter :

5 allume-feu naturels et écolos pour sa cheminée, son poêle à bois ou son barbecue

Chauffage : comment choisir le bon bois pour sa cheminée ?

Cheminée : 4 astuces pour nettoyer la vitre de votre insert sans produits chimiques

VIDÉO. Feu de cheminée : pour un allumage rapide et moins polluant, vive l’allumage inversé

HORAIRE OUVERTURE